Après «Bienvenue chez les Ch’tis», Dany Boon tourne «Rien à déclarer»

February 18th, 2010

Après le succès monstre du film «Bienvenue chez les Ch’tis» au box-office français, Dany Boon retourne dans sa région natale du nord de la France pour tourner «Rien à déclarer», son prochain long-métrage.

«Rien à déclarer» est décrit comme une comédie sentimentale qui se moquera des préjugés. Écrit, réalisé et interprété par Boon, le film se déroulera à la frontière franco-belge reliant les villes de Couquain en France et Koorkin en Belgique. Le 1er janvier 1993, les frontières disparaissent entre les deux pays. Apprenant la suppression prochaine de leurs postes, deux douaniers devront faire équipe dans la première brigade volante mixte franco-belge.

L’acteur Benoit Poelvoorde incarnera Ruben Vandevoorde, un douanier belge zélé et francophobe alors que Boon jouera le rôle de Mathias Ducatel, le douanier français qui est secrètement amoureux de Louise (Julie Bernard), la soeur de Ruben Vandevoorde, vendeuse de chocolats dans une boutique frontalière.

Mathias tentera de conquérir la main de Louise «pour démontrer à Ruben que ce ne sont pas tous les Français qui sont arrogants» explique Boon.

La distribution est également composée de Karin Viard, Francois Damiens et Bouli Lanners.

Le tournage doit s’amorcer jeudi à la frontière franco-belge et il se poursuivra jusqu’au 12 mai prochain.

Le projet bénéficiera d’un budget de 27,2 millions $US. Pathé et Les Productions du Ch’timi, la société de production de Dany Boon, produiront le projet en association avec Scope Pics et TF1 Films Production. Pathé Distribution distribuera le film en France.

«Bienvenue chez les Ch’tis» a battu le record d’entrées pour un film français dans l’Hexagone. Il a engrangé des recettes de 162,4 millions $ en France en 2008 et 53,7 millions $ dans le reste du monde. En mai 2009, Will Smith mettait la main sur les droits d’adaptation cinématographique afin d’en faire un remake en langue anglaise.

(sources : Variety, La Voix du Nord)

Laissez un commentaire ?

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.